Le challenge Brioche

2017 sera l’année de la Brioche.

Depuis que j’ai découvert les magnifiques modèles d’ Andrea Mowry et le travail hallucinant de Stephen West, l’envie me taraude de m’essayer à cette technique nouvelle pour moi.

Mais la Brioche, à part être une chose délicieuse qui se mange le matin (ou à 10h, ou avec le café, ou au goûter, ou pour accompagner la petite tisane du soir), en tricot qu’est-ce que c’est ?

Sans rentrer dans les détails, il s’agit d’une technique consistant à tricoter le même rang deux fois pour obtenir un effet texturé et réversible, voire même contrasté si vous tricotez avec deux laines de couleur différente…

J’ai donc choisi un modèle qui me paraîssait simple pour commencer : le Briochalicious d’Andrea Mowry.

Et puis, puisqu’un autre de mes défis 2017, c’était de n’utiliser que de la laine entièrement filée et teinte par mes soins pour un de mes projets, je me suis dit que ce serait l’occasion idéale de me lancer.

Pour ce modèle, j’ai besoin de fil de qualité fingering (assez fin donc).

Après avoir fait le tour de mon stock, j’ai repéré ma base : ça sera de la Falkland fingering (ou quelque chose qui s’en rapproche). Bon pour le moment, je n’en ai que la moitié : je dois donc encore en filer environ 100 g et au moins 370 m…

Il me faudra ensuite sélectionner 3 couleurs différentes… le choix est toujours en cours mais j’avoue déjà avoir un petit penchant pour un mauve,

un fuschia,

et pourquoi pas un jaune ?…

Bien entendu, il ne suffit pas  de trouver l’assemblage de couleur qui me plaît mais aussi de vérifier que l’épaisseur du fil et la longueur vont bien convenir…

Ce qui, en terme de fil artisanal, n’est pas de la tarte.

Mais bon, on n’est pas là pour s’amuser, non ?

La suite au prochain épisode donc. Et d’ici là… je file !


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *