Expérimentation en cours…

Au gré de mes rencontres avec des tricoteuses, crocheteuses, tisserandes et autres bidouilleuses de laine, j’ai construit une théorie qui semble se vérifier jour après jour : ces mêmes personnes font aussi de formidables gourmandes.

Amour des bonnes et belles choses, plaisir d’offrir à d’autres ou à soi-même du fait-main ou fait-maison, désir de créer un espace -oserais-je parler de foyer ?- qui soit chaleureux, convivial et rassurant, sur-développement de l’hémisphère droit du cerveau…

En ce qui me concerne, il y a sans doute un peu de vrai dans tout cela, et quand vous ne me voyez pas les mains dans la laine, vous me trouverez sans doute à la cuisine !

Et pour accompagner aujourd’hui la finalisation de mon dernier écheveau fraîchement tombé du rouet et destiné à mon Briochealiscious, je partage avec vous une de mes recettes de la semaine.

Cookies aux flocons d’avoine (pour une quarantaine de cookies)

Ingrédients :

° 300 g de sucre de canne roux ou blond

° 250 g de beurre

° 1 oeuf

° 375 g de farine semi-complète

° 1 pincée de sel

° 1/2 sachet de levure

° 100 g de flocons d’avoine

° 1 c. à c. de cannelle

° 100 g d’amandes ou de noix concassées

° 250 g de raisins secs

 

1. Préchauffer le four à 150°C (Thermostat 5).

2. Mélanger le sucre et le beurre jusqu’à obtenir un mélange homogène et y ajouter un oeuf.

3. Mélanger à part la farine, le sel, la levure, les flocons d’avoine, les amandes ou les noix, les raisins secs et la cannelle puis incorporer en 2 ou 3 fois dans le mélange précédent.

4. Dès que la préparation est homogène, former de petites boules aplaties sur une plaque recouverte de papier cuisson et enfourner pour environ 20 minutes.

5. A la sortie du four, laisser reposer 5 minutes puis mettre à refroidir sur une grille.

Note : Comme les raisins secs ne font pas l’unanimité chez moi, j’ai préparé une base de pâte sans raisins secs que j’ai divisée en 2 : j’ai ajouté 100 g de chocolat noir concassé à la première partie et 100 g de raisins secs à la deuxième.

 

Observation : en dépit du nombre restreint de tricoteurs vivant sous mon toit, on note une  réduction spectaculaire du nombre de cookies en un temps limité.

Conclusion de l’expérimentation : la réciproque n’est pas vraie. Les gourmands ne sont pas toujours des tricoteurs.

 

 


2 thoughts on “Expérimentation en cours…

  1. Marianne Répondre

    J’adore la finesse de tes articles et ta réflexion sur le monde. C’est vraiment un bonheur de te lire , merci !

    1. Tricotencours_ Répondre

      Merci beaucoup Marianne…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *