Du printemps dans la boutique !

Avril, c’est le mois de la course entre les nuages et le soleil, du joli ballet des journées de pluies et de celles des éclaircies… Le temps où la nature se réveille de son long sommeil, où les bourgeons éclatent et les fleurs éclosent.

Chez Tricot en Cours, c’est aussi le temps de se replonger dans la teinture végétale pour déposer sur la laine des couleurs qui racontent des histoires…

Avant la couleur, il y a un fil : ce fil là est un mérinos qui provient d’un élevage biologique sud-africain. Certes, l’Afrique du Sud, ça n’est pas très local mais trouver un fil 100% français, biologique de surcroît relève un peu du miracle par les temps qui courent…

On ne désespère pas de voir un jour une vraie filière locale émerger (pourquoi pas en plantant nous-même quelques mérinos dans notre jardin) mais en attendant, nous sommes ravis de trouver une fibre dont on connaît la provenance et qui est issue d’animaux qui ont été bien traités (pas de mulesing par exemple, une technique légèrement barbare qui consiste à retirer la peau autour de l’anus du mouton -sans anesthésie ou traitement anti-douleur- pour éviter la prolifération d’un parasite et provoque une maladie, la myase, répandue dans certaines régions). Bref, une laine responsable, qui respecte les bêtes et la nature !

Ce fil tout doux est idéal pour les peaux sensibles et pour réaliser châles légers, petits hauts colorés et ouvrages pour bébé : 100g & 350m d’un fil 2 brins assez peu retordu et d’une joli brillance.

Et puis il y a les couleurs bien sûr, obtenues à partir de végétaux ou de pigments naturels.

Tous les écheveaux présentés ici ont été plongés dans les mêmes bains et pourtant chacun va offrir sa propre interprétation de la couleur… c’est à mon sens, ce qui fait à le charme de la teinture végétale : une palette aux variations subtiles et profondes, parfois même changeantes mais toujours d’une richesse intense.

 

« Sur les murs de brique » : Chaleureux et lumineux,  cet orange brique me rappelle ma ville natale Toulouse et les journées ensoleillées du Sud de la France…

 

 

 

« Dans les rues de Madras » est un jaune orangé qui imite la teinte chaleureuse du curcuma… une épice indienne qui réveille le palais tout en donnant saveur et couleur aux plats.

 

 

Les champs de blé sont presque mûrs… On attend le rire joyeux des ouvriers qui travaillent jusqu’à la tombée de la nuit : « Bientôt la moisson » est un jaune profond et délicat aux odeurs d’été.

 

 

 

« Tea Time » est un rose fané qui tire sur le pêche : il évoque la porcelaine anglaise à l’heure du thé et les scones encore fumants qui attendent d’être tartinés.

 

 

Obtenu à partir d’inclusions de peau de grenade et de fleurs d’hibiscus, la base d’ « Au bord du chemin » est un jaune-vert pâle légèrement fané, rehaussé d’éclats de jaune plus soutenu.
Il rappelle les bords de chemin en été, quand l’herbe a été séchée par le soleil et qu’entre ses brins se dressent quelques fleurs des champs.

 

 

« Jeune Pousse » est un vert tendre, avec des nuances subtiles alternant vert pâle et vert légèrement plus soutenu. Il est légèrement plus « poilu » et gonflant que les autres coloris.

 

 

 

Les cerisiers en fleurs, l’odeur légère du printemps : voilà « Un Printemps à Kyoto » ! D’un rose audacieux, cette teinte gourmande annonce le printemps et le retour des beaux jours.

 

 

 

Et pour finir, Au Naturel, une base neutre pour accompagner et mettre en valeur chacun des coloris proposés.

 

 

Quant aux associations de couleurs, les possibilités sont infinies ! En voici quelques-unes si vous êtes en panne d’inspiration…

Pour les retrouver, rendez-vous dans la boutique !

Et vous… quelle histoire allez-vous raconter ?

°°°


2 thoughts on “Du printemps dans la boutique !

  1. nan Répondre

    Vraiment, tu racontes bien la laine et toutes les teintes : j’aime ton écriture !!

    1. Tricotencours_ Répondre

      Merci ! 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *